LANCEMENT EN GRANDE POMPE DU 35IÈME FESTIVAL INTERNATIONAL DE POÉSIE DE TROIS-RIVIÈRES

C’est en grande pompe  que le 35ième Festival International de Poésie de Trois-Rivières, était lancé à la Maison de la Culture de Trois-Rivières.

Sur la photo: le ministre Jean Boulet, le maire Jean Lamarche et le président Gaston Bellemare

Pour l’occasion, tous les poètes internationaux, québécois et locaux étaient présents ainsi que les personnalités culturelles et politiques. Sans oublier les nombreux spectateurs pour cette occasion spéciale.

La soirée était animée par Marylie Laferté et le président fondateur Gaston Bellemare qui ont dévoilé les récipiendaires des différents prix de poésie dont lePRIX INTERNATIONAL DE POÉSIE ANTONIO VICCARO 2019 décerné à LYONEL TROUILLOT, POÈTE D’HAÏTI.

À ce sujet, voici d’ailleurs le communiqué intégral de l’organisation du Festival:

Ce prix accueillait, en 2019, des candidatures provenant du Canada français, du
Québec ou des Caraïbes françaises. Les éditeurs de poésie membres du jury de ce prix ont proclamé comme lauréat Lyonel Trouillot, poète d’Haïti, pour son recueil-anthologie de trente ans d’écriture souvent secrète : C’est avec mains qu’on fait
chansons (Éditions Le temps des Cerises, 2015).
Il est sans cesse et partout, ce poète qui pige ses mots d’amour « dans son panier d’herbes folles… mains brûlées par le vent » et nous les donne dans une « langue d’aube, d’alcools et de lumière», « cœur sur la main frais comme un jardin d’enfants. » Il nous offre ses « hier et aujourd’hui », « ses démêlés »… et ses « questions humaines qui (le) traversent, (le) quittent et (lui) reviennent. ». Là où il nous partage ses peurs, ses blessures, ses songes, il se fait peur, en même temps, se re-blesse et s’interpelle. Car il sait fort bien, pour le vivre très souvent dans son pays « sans en-tête ni ancrage » où il veille sur « l’absence des mots », que la faim, la misère et la mort emportent, dans le silence de tous et le sien, le « bout de lune » rêvé, les mots d’amour non-dits. Il sait aussi fort bien que, dans son pays, tous sont « une aile rognée qui revient de la mer/Une chanson qui boite… » et que « le silence est la louange la plus pure. »
« Qui parlera d’amour/les yeux pleins de poussière » dans ce pays, « où (dit-il) nous sommes des villes disparues », sinon Lyonel Trouillot ?
« La nuit je rentre dormir dans tes mains / Tu m’apprends à parler yanvalou / à monter à vélo sur le dos des nuages / J’habite les mots de ta bouche / Toutes mes lampes éteintes s’allument dans tes mains ». « J’ai planté l’arbre dans nos cœurs», dira-t-il dans son poème « La petite fille au regard d’île ».
Lyonel Trouillot figure parmi la centaine de poètes invités au 35e Festival international de la poésie (4-13 octobre 2019) qui parraine ce prix international de poésie, depuis Trois-Rivières, au Québec.
Présenté par Québecor, le Festival international de la poésie est rendu possible grâce à la participation du ministère de la Culture et des Communications; de Tourisme Québec; du ministère du Patrimoine canadien; du Conseil des arts et des lettres du Québec; du Conseil des arts du Canada; de l’Organisation internationale de la francophonie et de la Ville de Trois-Rivières.

Les autres lauréats étant:
-Laurence BERTRAND, Prix de poésie Jean-Lafrenière/Zénob 2019
-Madeleine SAURIOL, Prix Piché de poésie de l’UQTR 2019
-Louis CÔTÉ, finaliste du Prix Piché de poésie de l’UQTR 2019
-Lyonel TROUILLOT, Prix international de poésie Antonio Viccaro 2019 (Haïti)
-Oscar OLIVA, Prix de poésie Jaime-Sabines/Gatien Lapointe 2019 (Mexique)
-Laurence Lola VEILLEUX, Prix Félix-Antoine-Savard de poésie 2019
-Andréane FRENETTE-VALLIÈRES, Prix Félix-Leclerc de poésie 2019
-Monique DELAND, Grand Prix Québécor du FIP 2019
-Virginie CHALOUX-GENDRON, Bourse Hector-de-Saint-Denys Garneau 2019

À leur coté, le ministre Jean Boulet et député de Trois-Rivières, Gaston Bellemare, président-fondateur, Jean Lamarche, maire de Trois-Rivières et Daniel MCmahon, recteur de l’UQTR Daniel McMahon.
En somme, la cité trifluvienne battra au rythme de la poésie jusqu’au 13 octobre prochain au cours de cet événement poétique unique en son genre avec ses 300 activités culturelles variées: souper-poésie, expositions, rencontres avec les poètes et autres.

Pour plus d’informations voir le site: fiptr.com

(Photos: André Bouchard: albp@sympatico.ca)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s